Vaincre la dépression sous hypnose

Votre cabinet d'hypnothérapie dans les Alpes Maritimes vous aide à combattre les états dépressifs.

Certains états dépressifs peuvent être améliorés par l'hypnose, en accord avec le médecin traitant.

Qu'est ce que la dépression ?


La dépression est un état de "mal-être" dépassé, où le patient n'arrive plus du tout à réagir, ne cherche même plus vraiment de solutions à ses problèmes, et se laisse aller. Il est incapable de travailler, il lui est difficile d'effectuer même les tâches minimum élémentaires, comme se nourir ; il pleure souvent, s'isole, et ne fait que "ruminer" ses soucis.

Pour le patient, et son entourage, cette situation est extrèmement pénible.  

Souvent, c'est un membre de la famille ou une relation qui conseille au patient d'avoir recours à l'hypnose, et de consulter d'abord pour un entretien.

Au cours de cet entretien, qui est très important, si le trouble du patient peut bénéficier de l'hypnose, nous lui redonnons confiance en ses possibilités et nous lui montrons que cette thérapie va enfin pouvoir l'aider à se sortir de sa situation, pour qu'il recommence à espérer, afin qu'il coopère vraiment et qu'il retrouve l'énergie de vouloir tenter autre chose.  

Dans quelles conditions peut on utiliser l'hypnose ?
Nous ne traitons ces patients que s'ils sont déja suivis pour cet état  dépressif, par un psychiatre ou leur médecin traitant.

Nous utilisons l'hypnose, après l'entretien, si nous pensons que nous pouvons les aider, toujours en contact et en accord avec leur psychiatre.   Nous ne modifions jamais leur traitement, et nous laissons aux thérapeutes qui ont institués ces traitements le soin de les ajuster, s'ils l'estiment nécessaire. 

Les résultats
Dans les cas de dépression, le traitement par l'hypnose  est souvent plus long, et le nombre de séances varie avec chaque patient.

Les patients, en puisant dans leurs ressources personnelles, qui contiennent absolument tout ce qui leur est nécessaire pour se sortir de la situation qu'ils traversent, retrouvent une énergie, une nouvelle envie de vivre, qui leur permet de se ressaisir, de remonter la pente, et de reprendre une vie sociale.

Le but, quand c'est possible, est de rendre rapidement les patients à la vie active, afin qu'ils ne passent pas des journées entières à "ruminer" sur leur sort et leurs ennuis ; il est indispensable que l'esprit s'occupe et soit distrait par une activité ou des tâches diverses, en compagnie d'autres personnes.