Histoire de l'Hypnose

Le docteur Jean Jacques Pierret et Catherine Pierret hypnothérapeutes à Pégomas (06580) vous présentent l'histoire de l'hypnose.


L'hypnose est une science qui existe depuis des millénaires
L'hypnose existe depuis les premières civilisations, elle était liée à la magie ou à la religion, et nous retrouvons  les traces de son utilisation dans toutes les sociétés, dès la préhistoire. 
Les Chamans ou sorciers utilisaient différents moyens ( chants, danses...) pour obtenir une "transe" du sujet afin de le soigner.
Il y a 3.000 ans que ces pratiques existent en Chine, en se basant sur les flux d' énergies, perturbés en cas de maladie ; flux que l'on peut rétablir par différents moyens, et notamment des exercices ( Qi Gong) qui déclenchent une modification de l'état de conscience.
Les Egyptiens, les Grecs, ont également utilisés l'hypnose pour des prédictions, des oracles, 2.000 ans avant J.C.
Jusqu'en 1.700 après J.C., on retrouve dans tous les pays, avec des rites et de méthodes variées, l'utilisation de l'hypnose dans les cérémonies religieuses, notamment pour des oracles.    


A partir du 18ème siècle, l'hypnose évolue
Mesmer, au 18 ème siècle, introduit la notion de magnétisme dans le déclenchement de la transe, grâce à des aimants, mais les fortes oppositions qu'il rencontre dans la communauté scientifique le découragent.
Son disciple, Armand De Puységur, va utiliser des passes magnétiques pour obtenir des transes.
A partir de cette époque, grace à des méthodes très directives et autoritaires, sous l'influence de l'Abbé Faria, les hypnotiseurs provoquaient chez certains patients une forme de "sommeil", expliquée, à l'époque, par l'autorité de l'hypnotiseur qui donnait des ordres, et par la soumission du sujet. On pensait alors que la volonté du thérapeute pouvait mobiliser les forces de guérison du patient.
Le magnétisme reviendra ensuite en force, et on commencera à utiliser l'hypnose pour des anesthésies, avec des résultats surprenants, jusqu'en 1846, année où le chloroforme fera son apparition dans les salles d'opérations.
Freud utilisera également l'hypnose mais il l'abandonnera en la trouvant trop autoritaire. 


L'hypnose actuelle est loin de ces pratiques.
C'est Milton Erickson, un psychiatre Américain, qui a bouleversé les conceptions de l'hypnose, pour en faire un art très particulier. 
Il a eu au cours de sa vie de nombreux handicaps : dyslexique, atteint par la poliomyélite a 17 ans ( et encore à 51 ans) , il découvre que l'auto-suggestion lui permet de surmonter ses handicaps. il devient alors psychiatre et consacre toute sa vie à l'hypnose qu'il développe et qu'il améliore.  Il a apporté à la nouvelle hypnose, que nous utilisons actuellement, des possibilités et des résultats  surprenants.

Sa théorie est que nous possèdons tous en nous toutes les ressources nécessaires à notre évolution et à notre guérison, et l'hypnose peut nous aider à les trouver, et à les utiliser. 

L'hypnose est maintenant considérée comme une science à part entière
En Allemagne, en Italie, et surtout en Angleterre et aux Etats Unis, l'hypnose est très bien  reconnue, acceptée et utilisée en Médecine.

En France, Il y a quelques années, l'hypnose  gardait  encore un caractère mystérieux,  amusant ou un peu inquiétant, car la seule image que nous en avions était celle de spectacles, vus en général à la télévision.

Heureusement, actuellement, avec les différents médias dont nous disposons, et avec les nombreux témoignages de patients qui ont bénéficiés de cette technique, les mentalités évoluent : l'hypnose commence enfin à prendre, en médecine, la place qu'elle mérite.